antisémitismedésinformation

Septembre 2012 – La tradition du mensonge stalinien (et antisémite) respectée à la fête de l’Huma

A l’été 2012, un film-pamphlet contre l’islam met les foules musulmanes en ébullition et provoque de nombreuses violences à travers le monde.

 

« L’innocence des Musulmans » a été produit par un copte égyptien vivant en Californie.

Plusieurs ambassades américaines sont attaquées par des émeutiers en colère, dont celle de Benghazi en Libye, ce qui se solde par la mort de quatre personnes dont l’ambassadeur Christopher Stevens, lynché par la foule dans des conditions atroces.

Des représentations diplomatiques US sont également attaquées en Europe, Allemagne et en Grande-Bretagne.

C’est dans ce contexte explosif que le député européen communiste et directeur de l’Humanité Patrick Le Hyiaric profère une belle calomnie lors de son discours de clôture de la Fête de l’Humanité, le 18 septembre 2012.

 A la tribune, devant des dizaines de milliers de spectateurs, il affirme que « ce film insupportable » a été réalisé par « un intégriste israélien ».

 

 

Affirmation gratuite, erronée, fausse, archi-fausse, ne reposant sur aucune base mais propice à chauffer le public de la fête de l’Huma et à le convaincre sans trop d’efforts que les Juifs et les sionistes sont bien les ennemis des musulmans.

Le mensonge du directeur de l’Humanité est d’autant plus flagrant qu’au moment où il prononce son discours, l’identité et la nationalité du producteur (qui étaient incertaines quelques jours auparavant) sont parfaitement établies.

On aurait voulu jeter de l’huile sur le feu et attiser dans les banlieues la haine contre les « sionistes » qu’on ne se serait pas pris autrement.

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) et la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) ont à l’époque vivement dénoncé les propos de Patrick Le Hyiaric.

Mais ce dernier n’a jamais jugé utile de publier le moindre rectificatif.

infoequitable.org (lien)