Israel

Jérusalem et Tel Aviv annoncent la fermeture de petites rues pour stimuler le commerce

Le projet vise à relancer les restaurants et les magasins frappés par la crise économique

Les municipalités de Jérusalem et de Tel Aviv ont toutes deux annoncé mardi deux projets appelant à fermer plusieurs rues aux voitures, tandis que le pays tente de stimuler son économie après deux mois de mesures restrictives visant à lutter contre le coronavirus.

A Jérusalem, plusieurs voies centrales ne seront ouvertes qu’aux piétons à certaines heures du soir au cours des prochains mois, Tel Aviv de son côté tentera une initiative de plus grande envergure, et bouclera de nombreux segments de façon permanente.

Dans la ville blanche, les rues fermées constitueront environ deux kilomètres d’espace peu fréquenté généralement par les véhicules. Des bancs publics et d’autres sièges seront dans le même temps installés tout au long de ces voies.

À Jérusalem, le projet aura un effet plus important sur la circulation, puisque la capitale ciblera des axes centraux telles que les rues Hillel, Agripas, Azza, Emek Refaim et Derech Beit Lechem. Cependant, chaque route ne sera fermée que deux fois par semaine le soir et jusqu’à la fin août.

Des spectacles de rue auront lieu, le projet visant à soutenir les restaurants et les magasins frappés par la crise économique engendrée par l’épidémie de coronavirus.

Comments (1)

  1. Israel à été un modele dans la gestion de cette crise, je pense que l on peut faire confiance

Comments are closed.