désinformation

2000 – Al Dura : l’image qui a fait le tour du monde

fake news

Les images de la mort de Mohammed al-Dura constituent sans nul doute l’une des « fake-news » les plus réussies de ces 20 dernières années.

Le 30 septembre 2000, toutes les télévisions du monde diffusent les images d’un enfant palestinien Mohammed al-Dura et son père pris dans une fusillade.

Tournée à Gaza par un caméraman palestinien, cette séquence a alimenté les violences de la seconde Intifada et a joué un rôle non négligeable dans la montée de l’antisémitisme, notamment en France.

Après des années de polémiques et de décisions judiciaires contradictoires, la grande majorité des experts sérieux qui se sont penchés sur le dossier est d’avis que les images ne peuvent résulter que d’une mise en scène.

Une commission officielle israélienne a elle-même conclu à la thèse de la falsification.

Ces images sont à l’origine de nombreuses agressions antisémites commises par des délinquants ayant trouvé prétexte à leurs actions (attentat qui a fait quatre morts, dont Jonathan Sandler, professeur d’hébreu et ses deux enfants, Gabriel, 3 ans et Arieh, 6 ans, qu’il voulait protéger des balles du terroriste).

lire aussi : Une manifestation calme pour remettre le Prix de la Désinformation à Charles Enderlin et France 2